Follow us: Luxe Packaging Insight – news & innovations on the luxury packaging market

L’emballage de luxe écoconçu : une nouvelle priorité ?

Alissa Demorest

Related topics :

, ,
L’emballage de luxe écoconçu : une nouvelle priorité ?

L’écologie est-elle en passe pour devenir un critère de choix dans l'achat d'un produit de luxe ? Pour près d’un français sur quatre, l’emballage d’un produit de luxe doit être respectueux de l’environnement, selon l’étude Shopper Luxe* que vient de publier Citeo sur les attentes des consommateurs dans le domaine. Signe de plus de cet engagement naissant, 79 % des répondants se disent prêts à se détourner d’une marque si elle s’avère ne pas adresser la facette écologique — des résultats qui démontrent que même dans l’univers du luxe, la tendance de fond green est en marche. « Le luxe est un univers à part dans l’environnement consommateur. Nous avons voulu connaître le rôle que joue l’emballage dans le couple contenu-contenant », explique Catherine Barucq, responsable pôle études et prospective chez Citeo. Parmi ce qui définit un produit de luxe, celui « conçu avec une préoccupation environnementale » est un critère pour 24 % des répondants, suivi d’un « emballage fait avec des matières recyclées » pour 19 % et le produit avec « peu d’emballage » pour 12 % des consommateurs. Les attentes en matière d’éco-conception portent sur trois sujets principaux : la recyclabilité du produit en question pour 53 %, les matériaux utilisés (42 %) et la composition du produit (23 %). Dans l’univers des parfums et cosmétiques, c’est le concept du produit rechargeable qui fédère en matière d’éco-conception. En effet, au sein du segment soins, 52 % des répondants voudraient pouvoir acheter des recharges tandis que 38 % souhaitent des rouge à lèvres et des mascaras rechargeables. Ce chiffre est encore plus élevé pour les consommateurs de parfums, dont 59 % aimeraient pouvoir s’offrir un parfum rechargeable. Les consommateurs semblent être à l’écoute des discours des marques sur le sujet de l’environnement avec 84 % des répondants en désaccord avec la phrase « quand j’achète un produit de luxe, je ne souhaite pas entendre parler de l’environnement ». Ce pourcentage atteint 90 % chez les moins de 35 ans. D’un point de vue purement esthétique, sans surprise, c’est le doré/or qui reste le plus associé aux codes du luxe (34 % des répondants), suivi du noir (20 %), de l’argent (18 %) et du blanc (12 %). En sus des études de marché, Citeo accompagne les marques dans leurs démarches d’éco-conception à travers trois pistes principales : la réduction de l’emballage (réemploi, recharge, allègement et suppression de composants) ; la recyclabilité, à travers l’utilisation de mono-résines et les résines recyclables (PET, PE, PP) ; et l’origine des matières afin d’encourager l’intégration de matières recyclés. L’organisme propose également des outils accessibles gratuitement sur son site Web, dont TREE, un test de recyclabilité des emballages. *Citeo a interrogé 500 consommateurs en France dans les lieux d’achats : boutique en propre de marques de luxe, parfumeries, grands magasins et caves.  

Editor's picks

Double Eleven, l'évènement Alibaba récolte 35 milliards d'euros

Double Eleven, l'évènement Alibaba récolte 35 milliards d'euros

34,7 milliards d’euros dépensés en ligne pour plus d’un milliard de commandes, le tout en vingt-quatre heures. Les chiffres de la onzième édition de la fête chinoise des célibataires « Double Eleven », le plus important événement commercial au[…]

11/17/2019 | SoinsVins
Les attentes clés du consommateur de luxe selon Ipsos

Les attentes clés du consommateur de luxe selon Ipsos

Trois Rivières, La Mauny rejoignent Campari

Trois Rivières, La Mauny rejoignent Campari

Makeup au masculin : la beauté dégenrée

Makeup au masculin : la beauté dégenrée

More articles