Follow us: Luxe Packaging Insight – news & innovations on the luxury packaging market

La Part des Anges, l'exception en signature

Alissa Demorest

Related topics :

, ,
La Part des Anges, l'exception en signature

L’artiste et designer Céline Delcourt, spécialisée dans le segment des spiritueux et le cognac en particulier, nous parle de ses projets dévoilés lors de la vente aux enchères bi-annuelle, qui s'est tenue le 20 septembre à Cognac. Des pièces uniques dédiées au cognac. Parlez-nous de votre création ABK6 Expérience pour le Domaine Francis Abécassis. Pour ce projet j’avais carte blanche ; avec pour seul fil conducteur l’idée de travailler autour du cep de vigne et le chiffre 8, qui symbolise l’infini et porte chance, surtout en Chine. Le cahier des charges pour cette 11e édition de la Part des Anges spécifiait qu’au-delà du design, les maisons étaient encouragées à proposer des expériences au consommateur afin de partager la culture du cognac. Nous avons eu l’idée de mettre en scène deux bouteilles de 50 cl, une pleine d’un assemblage d’eaux de vie réalisé par le maître de chai, et une autre vide, l’acquéreur de la sculpture se rendra alors au domaine afin de réaliser son propre assemblage. La sculpture est-elle entièrement en verre ? Oui. Dans les projets réalisés pour La Part des Anges il y a beaucoup de bois et de métal, mais très peu de verre. Je suis donc partie sur l’idée de travailler le verre autour des couleurs qui caractérisent le cognac, de jouer sur la transparence pour faire ressortir ce qui s’apparente aux racines et aux veines du bois. Avec le maître verrier Dino Diaconescu, nous avons voulu apporter quelque chose de moderne et de frais en ajoutant un aspect bois, l’idée étant « du pied de la vigne naît le cognac ! ». Le socle, qui s’illumine de l’intérieur grâce à une Led, est soufflé bouche et la partie cep, d’où les deux bouteilles sont suspendues, est en verre plein. Le verre a été étudié afin d’être assez résistant pour bien soutenir les deux bouteilles. Les bouteilles en verre extra blanc (le modèle Apothek de Saverglass) accrochées aux branches en verre sont gravées sur le facing en or et, à l’arrière, une illustration d’un cep de vigne est gravé en dépoli. Le tout est livré dans une malle en bois. Et pour la maison Louis Royer ? Pour ce projet je me suis basée sur une carafe en cristal qui faisait déjà partie de l’offre (réalisée par le cristallier portugais Vista Alegre), mais qui a été rendue unique par son parachèvement, dont le design a un lien avec l’histoire de la maison. Après quelques pistes inspirées du symbole de l’abeille, emblème de la maison qui est gravé sur la frette de la bouteille, je suis arrivée à l’idée de l’arbre du voyageur (ndlr : une plante originaire du Madagascar dont le feuillage ressemble à une roue de pan) ; en lien avec Louis Royer, fondateur de la marque qui parcourait le monde pour faire connaître son cognac. Au lieu d’une gravure nous avons opté pour une plaque en métal argenté, fixée sur le devant de la bouteille dont le motif est réalisé par découpe laser. La carafe, inspirée par un diamant taillé, est coiffée d’un bouchon facetté, lui aussi en cristal. Les composants en Zamak sur la carafe sont signés Segede. En dehors de ces projets d’exception, quelles sont les grandes tendances en matière de design dans le cognac ? Le marché balance toujours entre l’esprit craft et le tradi-moderne, nous sommes dans l’entre deux. Les marques cherchent à préserver les codes de l’héritage de leur maison – le blason ou la signature du maître de chai – mais de façon revisitée. L’esprit vintage se traduit à travers des éléments tel un papier texturé pour l’étiquette, un dessin fait main, un tampon « Made in France »… C’est aussi ce qui va rassurer le consommateur sur le savoir-faire de la marque. La génération Y, surtout, est curieuse de connaître la façon dont le cognac est fait, ils veulent bien investir dans un spiritueux de luxe, mais d’abord comprendre ce qu’ils achètent !

Editor's picks

Ross Lovegrove partage sa vision du design

Ross Lovegrove partage sa vision du design

Ross Lovegrove, invité d’honneur de Luxe Pack Monaco cette année, décrypte son approche au packaging design. Comment définissez-vous votre esthétique design ? En matière de packaging, on ne saurait être trop normatif, car en tant que designer[…]

11/06/2019 | TendancesDesign
Luxe Pack Trends Observer : le luxe en mouvement

Luxe Pack Trends Observer : le luxe en mouvement

Metsä Board lance le concours Better With Less

Metsä Board lance le concours Better With Less

Les tentures Tolkien : entre modernité et tradition

Les tentures Tolkien : entre modernité et tradition

More articles